samedi 8 septembre 2007

Films du dimanche soir ??

C'est l'histoire de trois jeunes collocataires à Tel-Aviv israéliens. Il y a Noam, disquaire, Yali, gérant de café, et Lulu, vendeuse dans une boutique de produits de beauté. Dans ce cocon (la bulle est le surnom de la ville, quasi déconnectée de la réalité des conflits), ils mènent une existence tout à fait ordinaire, préférant se concentrer sur leur vie amoureuse. Leur vie va être bouleversé par l'arrivée d'Ashraf, un Palestinien dont Noam tombe amoureux lors d'un incident au barrage de Naplouse.
Alors une histoire d'amour homosexuelle, entre un israelien et un palestinien, on peut se dire que ça risque d'être périlleux. Mais non. Le regard du réalisateur, Eytan Fox, est léger, subtil et intelligent que ce soit sur les relations amoureuses ou sur le conflit.

A voir absolument (encore dans quelques salles) !!


La fille coupée en deux, c'est Ludivine Sagnier, qui interprete gabrielle, une jeune femme ambitieuse et séduisante, qui s'éprendra d'un écrivain à succès, mais finira par épouser un jeune milliardaire désaxé...
c'est une satyre sociale. tout le monde en prend pour son grade : la bourgeoisie d'argent, la bourgeoisie intellectuelle et artistique, l'audiovisuel... c'est drôle. Un Chabrol de plus, donc, mais un bon cru.


Dans ce premier film de l'actrice Anne Le Ny, Bertrand (Vincent Lindon) et Lorraine (Emmanuelle Devos) se rencontrent dans les couloirs de l'hopital où leurs conjoints respectifs se font soigner du cancer. Ils sympatisent, se soutiennent, se rassurent sur leur capacité à gérer la situation. Et une relation particulière naît entre eux.

Honnêtement, ce film est déprimant. Vraiment, on sort bouleversé, la gorge serrée. Mais c'est un beau film, touchant. Pour Télérama : "Jamais tire-larmes, tournant farouchement le dos au pathos, le film met en scène des personnages qui nous bouleversent à contre-courant : notre émotion naît de leur lutte pour ne pas se laisser submerger par les leurs. "

5 commentaires:

Loulou a dit…

the bubble c vraiment fantastique, c vrai!
apres je vois pas pourquoi t'es allé voir un film avec Ludivine Sagnier : non mais franchement quelle idée ?

deuxio, je souhaiterais repondre à Manon sur L'infortunée... vous etes deux intellos pessimistes et snobinardes de la lecture, mais c pas grave je vous aime quand meme !!

marinette a dit…

dis moi tu vois des trucs drôles de temps en temps ??

lepetitmoutonaimelamode a dit…

@loulou
parce benoit magimel

deuxio euh ?? je trouve même pas de reponse à ça ... fuck

@marinette
ouiiiiii euhhhhh mais quoi

jean-philippe a dit…

à voir !! j'ai un peu de difficultés avec les films qui sortent actuellement car , d'une part il y en a trop chaque mercredi et , d'autre part je trouve qu'il y a un manque cruel d'originalité de la part de certains réalisateurs !! mais je veux bien te suivre sur le sujet ...

Le Chat a dit…

Si tu as aimé The Bubble, je te conseille "Tu marcheras sur l'eau"... un vrai régal... même ambiance, mélange des sexes, la présence de l'histoire, une juenesse qui se construit... un très beau film !!