vendredi 3 août 2007

DVD Sessions

Dû à mon emploi du temps surchargé que même la Cécilia, elle a eu plus de temps libre que moi... je n'ai pas été au cinéma du tout dernièrement. Bah oui... en sortant du boulot à minuit, la Cendrillon elle a pas eu d'autre choix que de filer chez elle... sans perdre de pantoufle de vair ni trouver de prince charmant d'ailleurs (bah oui elle était en adidas ou en converse, et ça, ça se perd pas je vous signale !!). Mais bon, j'ai tout de même pu voir quelques dvd... et assouvir ma soif d'émotion, de drâme, d'amour et de sang. Alors là ça y est, je vois que vous flippez... vous vous dites ohlala elle parle de sang... alors je vous arrête tout de suite je ne suis pas un vampire ou une serial killeuse !! Cela étant clair, passons à la suite.


Film ayant révélé le réalisateur turque-allemand Fatih Akin, Head on est l'histoire d'une rencontre, d'une passion amoureuse, d'une histoire d'amour tragique.
Afin de fuir la vie de musulmane rangée que lui réservent ses parents, Sibel (Sibel Kekilli) simule une tentative de suicide qui la conduit droit en hopital psychatrique où elle rencontre Cahit (Birol Unel), à qui elle demande de l'épouser, parce qu'il est d'origine turque et que sa famille l'acceptera. Il refuse puis finit par accepter cette union d'apparence pour la sauver peut-être ou pour commencer une vie nouvelle, en faisant quelquechose de bien dans sa vie ou parce que la joie de vivre de Sibel peut l'aider à se débarrasser de son mal de vivre, embourbé dans l'alcool et la drogue. Mais cela ne change rien d'abord à sa vie, ils ne font qu'habiter ensemble... elle profite de sa liberté et lui revoit une ancienne petite amie sans quitter ni drogue ni alcool, jusquà ce que l'amour s'impose à lui, pour son plus grand malheur...
Mais quelle joie de revoir ce film !! Quel bonheur !! Cela peut vous paraître peut-être étrange, car ce n'est pas un film joyeux, mais je déborde d'enthousiasme car ce film est une perle et que c'est si rare, finallement... Le regard de Fatih Akin est léger malgré son sujet, il reste sans indulgence mais tendre. "On assiste à la descente aux enfers des deux personnages qui, dès lors qu'ils semblent avoir touché le fond, trouvent la grâce en eux-même". Alors c'est un journaliste qui a pondu cette phrase hein... alors me regardez pas comme ça. Allez tout duite louer ou acheter ou emprunter ce dvd !! Non mais !!

Slevin, de Paul McGuigan, raconte l'histoire d'un jeune homme, prénommé vous l'avez deviné Slevin (Josh Hartnett), et qui n'a pas de chance : il perd son appart, apprend que sa nana le trompe, se fait agressé... et pour couronner le tout, alors qu'il attend son ami Nick Fisher chez lui, il se retrouve embarquer dans un conflit entre les parains de la mafia new yorkaise : le Boss (Morgan Freeman) et le Rabin (Ben Kingsley). Autrefois associés, ils se livrent désormais une guerre sans merci. Le Boss engage Goodcat (Bruce Willis), tueur à gage hors paire, pour éliminer le fils du Rabbin et venger la mort de son propre fils.

Voilà pour le pitsch... et vous vous dites "Oui mais il y a Lucy Liu sur l'affiche aussi...". Alors Lucy Liu c'est Lindsey, la voisine rigolote et sexy de Nick Fisher qui s'amourache de ... Slevin !! Bravo vous êtes trop fort(e)s!!
C'est un film sympa, bien fait et divertissant. Non vraiment il est bien, mais il n'y a pas grand chose de plus à en dire.

Alors là, je reconnais que ce film de Gérald Hustache-Mathieu, déjà je l'ai pas vu en dvd mais sur Canal+, et en plus c'est pas le sinopsis 3 lignes du progamme télé qui m'avait alléché mais bien le casting masculin.... Attendez là avant de critiquer. C'est l'histoire de Avril (Sophie Quinton), une jeune novice qui s'apprête à prononcer ses voeux, lorsque Soeur Bernadette (Miou Miou) lui révèle qu'elle a un frère jumeau. Elle part alors à sa recherche...

Avec ça vous le regardez vous le film sans voir qu'il y a aussi Clément Sibony et Nicolas Duvauchelle à l'affiche ?? Que les deux ils sont quand même craquants que j'ai vu l'un dans mon fashion studio et l'autre rue Oberkampf.... et qu'en vrai ils sont pires.

Et bien en vrai, c'est un petit film certes mais joli comme tout.
A voir.

Film de Stephen Gaghan, Syriana est l'adaptation libre de La Chute de la CIA de Robert Baer et traite de l'influence de l'industrie pétrolière à travers le destin croisé de Robert Barnes (Georges Clooney avec barbe et kilos en plus), agent de la CIA, Bryan Woodman (Matt Damon) expert en ressources énergétiques, de Bennett Holiday (Jeffrey Wright), et d'un jeune pakistannais du nom de Wasim Khan (Mahzar Munnir).

La compagnie Connex contrôle d’important gisements de pétrole dans un des émirats arbes, où règne la famille Al-Subbai jusqu’à ce que le ministre des affaires étrangère, le prince Nasir(Alexander Sidig), autorise une compagnie chinoise à des droits de forages, remettant ainsi en cause les intérêts américains. Connex fusionne alors avec Killen, une petite compagnie pétrolière qui a obtenu l’exclusivité des droits de forages au Kazakhstan. Cette fusion, les plaçant comme 5e groupe prétrolier au monde, attire les soupçons de la justice américaine qui confient une enquête à Bennett Holiday. Bryan Woodman se rend à un gala organisé par le Prince Nasir durant lequel son fils de six ans meurt accidentellement. Les relations entre Woodman et Nasir vont alors changer. De son coté Bob Barnes, vétéran de la CIA qui se préparait à quitter le terrain, se voit proposer une dernière mission : éliminer Nasir... Suspens...

C'est un film très bien fait, efficace mais subtile, bien loin des blockbusters américains habituels. Les autres en parlent mieux que moi :

"Un scénario d'une rare intelligence au service d'un sujet complexe" Rolling Stones

"Voilà au moins un américain qui a parfaitement maîtrisé la leçon du cinéma politique italien des années 1960 et 1970. " Positif : si ça c'est pas un compliment !!

Adapté d'un roman de Giancarlo de Cataldo, Romanzo Criminale est un film de Michele Placido. Dans les années 70, une bande de voyou fait régner sa loi sur Rome. A sa tête, il y a le Libanais (Pierfrancesco Favino), Freddo (Kim Rossi Stuart et Dandy (Claudio Santamaria). Leur plan est simple : ils enlèvent un riche bourgeois, achètent un gros stock d'hero avec la rançon, et commencent un traffic. Alliés à la Mafia et avec l'aide de fonctionnaires haut placés et rippoux, ils prennent vite le contrôle total du marché. Les forces de l'ordre les laissent opérer, trop occupées à lutter contre le terrorisme*. A l'exception du commissaire Scialoja (Stefano Accorzi), qui grâce à sa relation avec une prostituée, Patrizia (Anna Mougladis), dont Dandy est fou amoureux, tente de les faire tomber. De son côté, Freddo s'éprend de Roberta (Jasmine Trinca), qui donne des cours particuliers à son jeune frère. Sans le savoir, ces deux femmes vont rompre les liens entre les différents membres de la bande...


Pourquoi voir ce film ? Parce que pour une fois, il y en a pour Chéri : de l'action et deux belles actrices, et pour nous : des sentiments et de beaux acteurs... enfin surtout un...
ou parce que l'inverse, parce qu'on est pas obligées de rentrer dans les critères marketing non plus hein ?
Parce que c'est passionnant, parce que c'est captivant, parce que c'est envoûtant...
Parce que c'est noir mais romanesque. Parce que c'est violent mais pas gratuitement.
Parce que la BO !
Parce que Kim !

Kim Rossi Stuart, déjà vu dans son film Libero en père célibataire touchant.


* Rappelons un peu l'histoire :

La bande de la Magliana n'a aucun lien avec la politique et les actes terroristes qui ne cessent de se multiplier dans les années 70. C'est probablement le fait qu'elle soit apolitique et sans idéologie déterminée, qui lui a permi de prospérer autant, quoique ayant eu à son apogée des liens certains avec le pouvoir. Les années 70 sont marquées par la déferlante de deux vagues terroristes : d'abord celle des "noirs", fascistes d'extrême droite puis celles des extrêmistes de gauche dans la seconde moitié de la décennie, on rescence alors près de 140 groupes activistes, dont les Brigades Rouges. Plus de détails sur le site du film.

3 commentaires:

loulou a dit…

Quelle verve ! Quel enthousiasme cinéphile ! Ca me donne envie de faire un tour au video club ça...

Marinette la Belette a dit…

Que du tres bon tout ça... mais dis moi, rassure nous un peu, ça t'arrive de regarder des films comiques ou romantiques non? et des conneries, des trucs très niais ou très nul ?
Non parce que si Bibi voit ça, fini les soirées "intégrale de Hugh Grant"...

lepetitmoutonaimelamode a dit…

@loulou
ça me fait plaisir ça !!

@marinette
t'inkiet, pour bibi ça sera motus et bouche cousue... parce que j'aime bien hugh grant aussi ;-)