lundi 30 juillet 2007

Pierre & Gilles ou "j'ai pas vraiment choisi le bon jour pour y aller"...

Hier je suis allée à la Galerie du Jeu de Paume ....

Oui hier... je devais être la seule pas au courant de ce qui se tramait.

Je sors du métro tant bien que mal, la police est partout... les beaufs aussi... on dirait un casting géant pour le beaufoscope !!!!!!!!!!!!!! Paris est envahi !! Ils sont là en masse, vêtus de jogging ou de bermudas, de tongs ou plutôt de claquettes, souvent avec des chaussettes (!!), de t-shirt bigarrés, de bobs et de casquettes. Mais que se passe-t-il ?? On dirait que le camping du flot bleu s'est téléporté place de la Concorde. J'ai l'impression de débarquer sur une autre planète. Certains agitent des mains géantes vertes en plastique à l'effigie PMU, d'autres des téléphones gonflables roses fluo au nom d'une compagnie de téléphonie mobile. De grosses femmes peroxydées sont assises dans des sièges de camping en toile et gênent le déjà très étroit passage qui mène aux quelques entrées des tuileries encore ouvertes. Et là je comprends : des tas de gens portent des t-shirt jaune ou blanc à pois rouge avec un gros logo Champion (so sex!!!!).

Nous sommes à l'arrivée du Tour de France ! Tout s'explique.
Moi, une connasse parisienne ??

Venons-en à mon sujet.


Pierre & Gilles, Double Je

Autoportrait : Les Cosmonautes, 1991

Le photographe et le peintre qui dès leur rencontre fondent pour ne faire qu'un. La photo remplie ici sont rôle premier d'enregistrement et est transformée en peinture, lissée, sublimée, kitschisée. Le cadre, en harmonie constante avec l'oeuvre, achève la transformation en tableau.

Ça donne une expo de 120 oeuvres qu'il ne faut pas prendre au second degré, et je dis pas ça parce qu'il faut les prendre au 3e ou 4e... non pas du tout, il n'est pas question de ça.

A travers les portraits de célébrités et les mises en scène de personnage religieux (Saint Sébastien, Saint François d'Assise), mythologiques (Hercule...) ou emblématiques (voyante, pute, marin...), ils ont créé un univers amusant et décalé, souvent provocant.

A noter : le travail remarquable sur l'autoportrait, pratiqué au fil des années et regroupé dans une même salle.

Dans le port du Havre, 1998



Nina Hagen, 1993


Fleurs de Sgangaï, Mireille Mathieu, 2005


Madonna, 1990's


Saint Sébastien, 1987

Edit :

Infos Pratiques :

Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, 75008 Paris

Métro : Concorde

HORAIRES Mardi : 12h à 21h/Mercredi à Vendredi : 12h à 19h/Samedi et dimanche : 10h à 19h

Fermeture le lundi

TARIFS : Entrée : 6 € / Tarif réduit : 3 €

5 commentaires:

MH a dit…

donc si j'ai bien tout suivi tu conseilles l'expo ? (pas le tour de france hein j'avais compris !)

jean-philippe a dit…

j'aime bien leur travail ...meme si le coté naturel n'existe pas chez eux !! tout est un peu trop travaillé à mon gout ...ca fait tres "iconographies gay" quoi ! ils ont un style çà c'est évident ,j'aime bien leurs portraits de personnages célèbres (ils ont aussi shooté lio et Etienne Daho)quand au tour de France ...les drogués c'est pas mon truc ,je préfère le monde artistique !!!

lepetitmoutonaimelamode a dit…

@MH
oui je la conseille... sauf si on supporte mal la vue du sexe fort...
comme le couple de personnes âgées qui a ponctué ma visite de "oohh" "ahh" "mais c'est un peu choquant tout de même", "c'est de la pornooographiiiiiiiie çaaa nooon ??" ou encore "j'avais entendu dire qu'ils étaient gay... mais là... c'est..."
enfin ils 'ont bien fait rire...

@Jean-Philippe
moi non plus ce n'est pas mon style d'images, mais c'est très intéressant comme travail et très distrayant...

Marinette la Belette a dit…

excellent les vieux !! ils s'étaient perdus non ? fallait leur dire quz le tour de France c'était dehors... ;-)

lepetitmoutonaimelamode a dit…

oui j'ai hésité... ils étaient pas en bermuda...